Index de l'article
Les régles de jeu
Les arbitres, le palet
Le match
Les Remplacements
Arrêt de Jeu et but
Le jeu irrégulier
Toutes les pages

  • Le match
  • Règles du jeu
Un match est "en jeu" durant la période comprise entre le début et la fin du match qui sont indiqués par l'arbitre principal. A contrario, il est "hors jeu" pendant un temps mort demandé par une équipe ou un temps mort d'arbitres, pendant le repos entre les périodes de temps, y compris entre les deux mi-temps des prolongations, et pendant le repos qui précède la mort subite.

Un joueur est déclaré “en possession” quand la surface de jeu de la crosse du joueur est en contact avec le palet et que la crosse est tenue par la main qui joue.

Seule la "surface de jeu" de la crosse peut être utilisée pour déplacer le palet. La "surface de jeu" est la partie de la crosse qui n'est pas recouverte par la main du joueur quand la crosse est tenue normalement, en excluant la partie qui pourrait dépasser du bord coté petit doigt.

Le palet ne peut être ni soulevé ni porté en équilibre sur la crosse dans une quelconque direction. Et si le palet se trouve accidentellement soulevé par une crosse, il doit être lâché de la crosse immédiatement.

La crosse peut être tenue, soit par la main droite, soit par la main gauche. Il est permis de changer la main qui joue.

Un joueur peut avoir les deux mains sur la crosse pendant qu’il n’est pas en possession du palet (par exemple s’il adopte une posture hydrodynamique pour sprinter vers le palet au centre du terrain, ou lorsqu’il tente de rattraper une crosse échappée).

La main libre ne doit pas être utilisée pour soutenir la crosse, la main qui tient la crosse ou l’autre bras, pendant que le joueur est en possession.

Pendant le match, le palet peut être poussé ou passé dans n'importe quelle direction dans l'aire de jeu, par le joueur en possession. Voir la Règle 16.2 pour l'exception "Faute pour retarder le jeu".

A aucun moment le joueur ne doit toucher le palet, de la main libre ou de la main qui joue. Si le palet touche par accident le dos de la main qui joue, ceci ne sera pas considéré comme une faute sauf si cela est délibérément fait pour déplacer le palet.

Lorsqu'on pousse le palet avec la crosse, on peut l'appuyer contre l'index avec la main en position naturelle de tenue de crosse.

Lorsque les joueurs nagent en surface, le crawl est autorisé, mais seulement si les autres joueurs ne risquent pas d'être frappés.

Durant le match, les quatre remplaçants doivent être dans la zone des remplaçants de leur équipe.

Les méthodes de remplacements sont définies dans le paragraphe 15.2 des règles.
  • Durée de jeu
Un match doit durer 33 minutes. Le match est partagé en deux périodes de 15 minutes et un repos de 3 minutes à la mi-temps.

À la fin de la seconde période de 15 minutes, l'équipe ayant marqué le plus de buts pendant les deux périodes du match sera déclarée gagnante. Si les deux équipes ont marqué le même nombre de buts, le match aboutit à une égalité. Voir la Règle pour des informations complémentaire concernant l'égalité en fin de match.

Les temps de jeu sont les temps maximums. Les organisateurs pourront les réduire. Ils pourront de même supprimer un ou deux temps morts, supprimer les prolongations, et supprimer une mi-temps.

A la mi-temps de 3 minutes, les équipes changent de camp.

Une fois commencé, le décompte du temps est continu jusqu’aux 2 dernières minutes du match et il ne peut être arrêté que par l'arbitre principal en cas de blessure grave, quand il y a le besoin de discuter avec les autres arbitres, ou autre circonstance particulière.

Pendant les 2 dernières minutes du match, et pendant les 2 dernières minutes de la prolongation, le chronomètre du match sera arrêté durant tous les arrêts de jeu, sauf pour les buts.

En cas d'une interruption du jeu avant les 2 dernières minutes du match, et que le chronomètre continu à décompter pour arriver aux 2 dernières minutes du match, le chronomètre doit alors être arrêté. Le chronomètre est relancé au signal de l'arbitre principal de recommencer le jeu.

S'il est nécessaire d'avoir une équipe gagnante et que le match se termine sur un nul, après un repos de 1 minute et sans que les équipes ne changent de camp, le jeu se déroule sans interruption jusqu'à ce qu'un but soit marqué. La première équipe qui marque un but gagne le match (mort subite).

Au début de la mort subite, chaque capitaine désigne un joueur de champ (qui n’est pas en prison) qui devient remplaçant (celui-ci rejoint la zone des remplaçants). Chaque équipe joue donc avec un joueur de champ en moins. Passé 5 minutes, au premier arrêt de jeu, l’arbitre principal signale un temps mort d’arbitre et demande à chaque capitaine de désigner un joueur de champ (qui n’est pas en prison) qui devient remplaçant. La remise en jeu se fera sur l’arrêt de jeu correspondant.
Ceci se répète ensuite toutes les 2 minutes, au maximum trois fois (il ne reste alors qu’un seul joueur par équipe). Durant la mort subite, chaque équipe peut avoir jusqu’à 9 remplaçants qui doivent être dans leur zone des remplaçants. Dans le cas exceptionnel ou une équipe avec moins de deux joueurs dans l’eau se verrait accordé un tir de pénalité, un des remplaçants sera autorisé à rentrer dans le jeu pour la durée du tir de pénalité. Cette règle ne s’applique pas aux catégories jeunes.

La mort subite fait partie intégrale du match, et de ce fait, seuls les joueurs déclarés au début du match peuvent jouer la mort subite.
  • Temps-mort
Pour toutes les compétitions, on peut demander un temps-mort par équipe et par mi-temps, à la faveur d'un arrêt naturel du jeu. Le temps-mort peut être demandé soit par le capitaine d'équipe, soit par l'entraîneur.

Pour demander un temps-mort, le capitaine ou l'entraîneur attirera l'attention soit d'un arbitre aquatique soit de l'arbitre principal en faisant une demande verbale et en levant les deux bras au-dessus de la tête en forme d'un large "O". L'arbitre principal accepte la requête en répétant le signe et en arrêtant le chronomètre. Les arbitres aquatiques reprennent aussi le signe de temps-mort de l'arbitre principal.

Chaque temps-mort aura une durée de 1 minute. Après 45 secondes, l'arbitre principal donnera un avertissement de 15 secondes.

Le temps-mort est seulement autorisé pendant les deux périodes normales de 15 minutes. Aucun temps-mort ne peut être demandé ni pendant les périodes de 5 minutes de prolongation, ni pendant la période de mort-subite.

Pendant un temps-mort, les joueurs pénalisés (sauf les joueurs expulsés définitivement) et les entraîneurs peuvent rejoindre leur équipe dans le terrain de jeux. À la fin du temps-mort, les joueurs pénalisés doivent être retournés dans la zone de pénalité, et les entraîneurs doivent être sortis de l’aire de jeu.
  • Départ du jeu
Au début du match, après une mi-temps, après qu'un but a été marqué ou après qu'un tir de pénalité a été joué, les positions de départ des joueurs de chaque équipe sont dans l'eau, le long de leur ligne de fond respective, chaque joueur ayant au moins une main en contact avec la ligne de but. Cette main doit être visible des officiels.

Les remplaçants de chaque équipe devront être dans leur zone des remplaçants respective, et les joueurs pénalisés éventuels devront être dans la zone de pénalité désignée.

Entre le moment où l’arbitre principal donne le signal de départ du jeu et le moment où le palet rentre "en possession", tous les joueurs, y compris les remplaçants, entrant dans le jeu, doivent démarrer selon la règle 15.1.1. Une fois que le palet est "en possession" les joueurs entrant en jeu depuis leur zone des remplaçants peuvent entrer directement dans le jeu, en appliquant la règle, selon la méthode de remplacement utilisée : sur le côté, dans l’eau ou aux extrémités.

Les positions de départ des officiels du match sont :
  • L'arbitre principal sera sur le bord du bassin, approximativement au milieu de la ligne de touche.
  • Quand il n'y a que deux arbitres aquatiques, ils seront dans l'eau, au milieu de leur ligne de touche respective. Quand il y a trois arbitres aquatiques: l'un d'eux sera dans l'eau, au milieu de la ligne de touche, du côté de l'arbitre principal. Les deux autres seront dans l'eau, au niveau de l'intersection de la ligne des 2 mètres et de la ligne des 5 mètres, du côté du but qu'ils surveillent lors du départ du jeu, à l'opposé de l'arbitre principal.
Un signal d'avertissement audible sera donné 30 secondes avant le début de chaque période (première période, deuxième période, chaque période de prolongations et avant la mort-subite). À la fin des 30 secondes, on donnera le signal sonore de début de jeu.

L'arbitre principal fait reprendre le jeu 30 secondes après qu'un but a été marqué, ou plus tôt si l'équipe qui a marqué le but est prête. Aucun avertissement des 30 secondes n'est donné.

Si pour une raison quelconque, le jeu reprenait avant que tous les joueurs aient regagné leur ligne de but, ces derniers doivent nager jusqu’à leur ligne de but, la toucher avant de reprendre le jeu. La main qui touche le mur doit être visible de l’arbitre principal.

Si le jeu est interrompu pour une infraction aux règles, un temps mort, un accident ou une blessure, il sera relancé par l'arbitre principal.